1 juillet 2015

Jeep Grand Cherokee retardé jusqu’en 2018

Lors d’une entrevue avec plusieurs journalistes, le PDG de Jeep, Mike Manley, a annoncé que la prochaine génération du Jeep Grand Cherokee serait repoussée jusqu’à 2018, voire 2019 alors qu’il était initialement prévu pour 2017.

Un des modèles les plus profitables du groupe Fiat Chrysler Automobiles, le Grand Cherokee devrait faire l’objet de toutes les attentions. Malheureusement, les finances du groupe italo-américain ne sont pas extensibles à l’infini et à l’heure où la priorité est donnée à Alfa Romeo, les autres marques du groupe en font les frais. Dans le cas du Grand Cherokee, le planning est compliqué par la volonté de Sergio Marchionne de lancer un nouveau SUV destiné à concurrencer le Range Rover et le prochain Mercedes GL Maybach.

Baptisé Grand Wagoneer, ce futur super SUV partagera sa plateforme avec la prochaine itération du Grand Cherokee. Pour cette raison, les ingénieurs vont devoir passer plus de temps sur la plateforme partagée entre le Grand Cherokee et le Grand Wagoneer. Il semblerait que les modifications requises par le Grand Wagoneer les auraient obligés à envisager des modifications plus importantes que prévu. Le bureau d’étude en profiterait donc pour réaliser un audit complet de la plateforme.

Source: leblogauto.com

30 juin 2015

Alfa Romeo: un miracle à l'italienne?

(Arese, Italie) Jamais présentation d'une automobile n'aura été aussi émotive que celle de l'Alfa Romeo Giulia.

Cette berline sport attendue au cours de l'année 2016 en Amérique du Nord marquera en effet la première étape de ce nouveau - et ultime? - plan de relance de la marque italienne. Il s'agit du quatrième en dix ans. Mais cette fois, à en juger par l'enthousiasme, la joie et les larmes des employés venus la présenter, la presse internationale a eu momentanément envie de croire elle aussi au retour aux affaires de cette marque emblématique.

Ambitieuse ou carrément irréaliste, c'est selon, la marque milanaise souhaite de quintupler ses ventes mondiales d'ici 2018, et l'Asie aussi bien que l'Amérique du Nord représenteront ses marchés de croissance. Mais Alfa Romeo demeure bien évasive sur son réseau de distribution. À l'heure actuelle, on retrouve des Alfa Romeo aussi bien dans les concessions Maserati que Fiat.

Naturellement, la Giulia n'y parviendra pas seule. La marque italienne compte introduire sept autres modèles (ou déclinaisons) au cours des trois prochaines années, dont deux véhicules utilitaires sport.

Version sportive sous les projecteurs

De la Giulia, Alfa Romeo dit peu de choses. Lors de sa présentation, seule la version la plus sportive - Quadrifoglio Verde - s'est trouvée sous les projecteurs. On la sait animée d'un V6 suralimenté par turbocompresseur de 510 chevaux, lesquels seront acheminés vers les roues arrière par l'entremise d'une boîte manuelle à six rapports. On laisse également entendre que le poids de cette berline est fixé à 1500 kilogrammes et que ceux-ci sont équitablement répartis entre les trains roulants.

Voilà pour la plus sportive et la plus confidentielle (en matière de diffusion) des Giulia. On raconte que les déclinaisons les «plus populaires» auront sous leur capot une motorisation quatre cylindres turbo et pourront adopter un rouage à quatre roues motrices.

Pas un mot sur les dimensions de ce véhicule, qui s'apparentent à celles d'une Série 3 de BMW si ce n'est que l'«empattement sera vraisemblablement le plus grand de la catégorie».

Le groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles) dit avoir investi quelque 5 milliards d'euros dans le redéploiement de la marque au Biscione.

29 juin 2015

Nouvelle Dodge Challenger Drag Pak de Mopar

Il a fallu près d’un an pour développer la voiture, dont le prototype avait été dévoilé en 2014 lors de la 60e édition du NHRA U.S. Nationals.

Cette édition musclée offre un choix entre 2 motorisations, à savoir un V8 turbocompressé de 354 pouces cubes (5,8 litres) et un V8 atmosphérique de 426 pouces cubes (7,0 litres). Le premier modèle sera reconnaissable grâce à sa carrosserie blanche ornée de lignes bleues tandis que le second arborera une livrée blanche avec graphiques noirs.

Les 2 modèles de la Dodge Challenger Drag Pak Mopar pourront accomplir des temps plus que respectables lors de courses d’accélération. Ainsi, avec un bon pilote derrière le volant, elles pourront boucler le ¼ de mille en environ 8 secondes, ce qui laisse nombre de concurrentes loin derrière.

L’habitacle de la Dodge Challenger Drag Pak Mopar reflète fort bien sa vocation de bolide d’accélération. Les sièges de course munis de harnais à 5 points sont loin d’être superflus, tout comme l’arceau de sécurité homologué par la NHRA et une instrumentation conçue pour la course. Il ne faut pas oublier les impressionnantes gommes qui chaussent les 2 modèles. Si les jantes ne font que 15 pouces, en revanche les pneus avant affichent un diamètre de 28 pouces et une épaisseur de 4,5 pouces, tandis que ceux à l’arrière ont 30 pouces de diamètre et 9 pouces d’épaisseur. Il ne faut pas oublier non plus les étriers de freins et le maître-cylindre spécialement conçus pour la course.

27 juin 2015

Est-ce que Jeep produira un Grand Cherokee Hellcat ?



Depuis déjà quelques mois, une rumeur court dans le monde automobile. Non content d'offrir une variante haute performance de son Jeep Grand Cherokee avec le modèle SRT et ses 470 chevaux, FCA serait en train de nous concocter une variante Hellcat qui, comme son nom l'indique, hériterait du même V8 HEMI suralimenté de 6,2 litres et 707 chevaux que les Challenger et Charger du même nom.

Si la rumeur se confirme, le Grand Cherokee bénéficierait d'un énorme avantage par rapport aux autres modèles équipés de ce moteur : il aurait suffisamment de traction pour passer de 0 à 100 km/h en 3 secondes ou moins, battant le VUS le plus rapide actuellement, soit le Porsche Cayenne Turbo S d’environ une seconde!

23 juin 2015

Chrysler Canada célèbre ses 90 ans

La célébration a eu lieu au Dieppe Gardens de Windsor, l’ancien emplacement de la Dominion Typograph Company. C’est là qu’en 1896, les Étatsuniens John et Horace Dodge avaient amorcé la fabrication des bicyclettes Evans & Dodge en s’associant à l’homme d’affaires Fred Evans. Pour les frères Dodge, c’était le début de leur aventure dans l’industrie naissante de l’automobile. L’amorce d’une aventure qui allait donner naissance à Chrysler Canada.

Pour rappeler ces 90 années d’histoire, les responsables de la célébration avaient réuni un large éventail de véhicules fabriqués durant cette période. Certains avaient été prêtés par le Canadian Transportation Museum & Heritage Village de Kingsville, en Ontario.

Une parade a été organisée à Windsor le 17 juin 2015, pour souligner les 90 ans d’existence de Chrysler Canada, qui a réuni des véhicules fabriqués durant neuf décennie par ce constructeur.

Source : AutoFocus

19 juin 2015

Nouvelle publicité Dodge Challenger et Charger

Voici la toute dernière publicité de Dodge, mettant en vedette la Challenger et la Charger.

Source: youtube.com

18 juin 2015

Dodge met son passé en valeur

Dodge lance aux États-Unis une série de quatre publicités qui mettent en valeur l’esprit de John et Horace Dodge, les Dodge Brothers, ceux-là mêmes qui ont fondé la Dodge Brothers Motor Car Company en 1914. Auparavant, ils avaient ouvert un commerce d’usinage de pièces et leur premier client a été Ransom Eli Olds, fondateur de Oldsmobile. Ils ont aussi été de grands fournisseurs de pièces pour la Ford Motor Company jusqu’en 1913. Après avoir fêté son centième anniversaire l’an dernier, Dodge a décidé d’en remettre cette année. Les publicités sont réalisées par Adrien Brody. Elles seront vues sur tous les médias, de la télévision traditionnelle à celle câblée, en passant par Twitter, Facebook et Instagram. La première dure une minute et met en vedette les frères Dodge fabriquant leur première… motocyclette. Cette mise en scène sert à publiciser la Dodge Dart. Une version de trente secondes sera aussi mise en ondes.

Les trois autres publicités sont d’une durée de 30 secondes. La première montre le Dodge Durango 2015 et son système audio BeatsAudio qui fait vibrer à peu près tout sur son passage. La deuxième montre la partie avant d’une Dodge Charger. Son conducteur envoie un message par code morse en faisant clignoter les phares.

Finalement, la troisième, ma préférée, s’ouvre sur un nuage de fumée. En se dissipant, on voit des Charger et Challenger Scat Packs. La caméra se déplace vers la gauche et nous montre deux très vieilles Dodge qui font patiner leurs roues arrière. Une voix hors champ annonce alors, en anglais, «Savez-vous combien il est difficile de tourner une publicité avec une Dodge… sans faire un “show de boucane?” Ça se termine avec le message “Les Challenger et Charger Scat Pack de 485 chevaux. Un pied-à-terre depuis 1914.”

Cette nouvelle campagne a été réalisée en partenariat avec l’agence de publicité Wieden+Kennedy de Portland en Oregon. La réaction du public aux publicités lancées l’an dernier à l’occasion du 100e anniversaire de Dodge a incité la compagnie américaine à recommencer cette année avec plus de modèles.

Source: autoexpert.ca

16 juin 2015

L'IMPOSANT JEEP GRAND WAGONEER POURRAIT REVENIR

Il semblerait que l’imposant Jeep Grand Wagoneer soit en train de renaître de ses cendres et puisse reprendre du service dès 2018, selon ce qu’a appris Automotive News. Ainsi, lors de la biennale des concessionnaires, qui se tiendra à Las Vegas en août prochain, le Jeep Grand Wagoneer sera présenté aux gens sur place. Il s’agira alors du VUS le plus luxueux que Jeep ait jamais commercialisé.

Le tout nouveau Jeep Grand Wagoneer, qui comptera 3 rangées de sièges, jouerait donc dans les platebandes du Range Rover et des VUS de Mercedes-Benz, entre autres. Il faut remonter à 1991 pour retrouver la dernière génération de Jeep Grand Wagoneer, mémorable par ses appliques de bois sur les portières, qui ne comptait à l’époque que 2 rangées de sièges.

Pour le moment, aucune autre information n’a filtré au sujet du Jeep Grand Wagoneer; on ne sait donc pas si les fameuses appliques en bois seront elles aussi de retour…

Source: auto123.com

15 juin 2015

Le patron de Fiat Chrysler veut pousser General Motors au rapprochement



VIDÉO - Sergio Marchionne, multiplie les négociations en coulisses pour forcer son concurrent à la fusion. Sa stratégie ? Obtenir le soutien de fonds activistes pour profiter des querelles internes chez General Motors.

La fin justifie les moyens. Selon les informations du Wall Street Journal, le directeur général de Fiat Chrysler, Sergio Marchionne, s'activerait en coulisses pour forcer la main à General Motors (GM). Son ambition? Fusionner avec son concurrent à l'aide de «hedge funds», des fonds d'investissement spéculatifs. Un graal que le magnat italien poursuit depuis plusieurs mois avec pour objectif «d'économiser le plus d'argent possible dans le développement de nouveaux modèles». Marchionne plaide activement pour une consolidation du secteur et General Motors serait son partenaire idéal. Dans les bureaux de Fiat Chrysler, l'heure est donc à la stratégie. Sergio Marchionne entend profiter des bisbilles entre les dirigeants de General Motors et ses actionnaires. Il y a quelques semaines, le New York Times révélait que l'Italien avait écrit à Mary Barra, la directrice générale de GM, pour lui proposer un rapprochement des deux groupes. Une offre que le géant américain a refusé.

Marchionne à la recherche d'un investisseur activiste

Fiat entend donc semer le trouble et chercherait activement un investisseur activiste. Pour rappel, General Motos a déjà été aux prises avec des fonds activistes à de nombreuses reprises ces dernières années. En mars, face à la fronde croissante, Mary Barra avait été contrainte de racheter pour 5 milliards de dollars les actions du groupe et de les accorder aux actionnaires. Au premier regard, l'initiative de Sergio Marchionne paraît proche de la lubie. Fiat Chrysler a vu ses marges se détériorer fortement. Sa marge opérationnelle (rapport entre le résultat d'exploitation et le chiffre d'affaires) ne représente que 3,7% aux Etats-Unis, soit deux fois moins que celle de General Motors. Le patron de Fiat Chrysler voit, pour les prochaines années, une industrie automobile s'organiser entre trois pôles pesant chacun 15 millions de voitures par an. Volkswagen AG, Toyota Motor Corp et General Motors sortent aujourd'hui environ 10 millions de véhicules chaque année. De son côté, Fiat produit 4,7 millions de voitures et ne cesse de perdre de l'influence.

Source: lefigaro.fr

12 juin 2015

Daniel Paré triple sa superficie

Le concessionnaire Daniel Paré Dodge Chrysler Jeep Ram de Sainte-Marie vient d'entreprendre des travaux d'agrandissement et de réaménagement de ses locaux. En effet, l'endroit passera bientôt de 6000 à 19 000 pieds carrés de surface de vente et de services. Le projet, représentant un investissement de 3,5 M$, devrait être complété au cours du mois d'octobre. La première pelletée de terre officielle, effectuée le mercredi 10 juin dernier, représente plus de trois ans de travail. « Enfin, ça se réalise! », a lancé Daniel Paré, président-directeur général de la concession.

L'ambition tend à améliorer l'offre de services de l'entreprise, grâce à des locaux plus fonctionnels, plus adéquats et plus confortables, et ce, autant pour la clientèle que pour le personnel. « C'est une belle réalisation pour nous autres. On veut pouvoir supporter notre croissance pour mieux répondre à la demande », a-t-il ajouté.

Qui plus est, le nouveau bâtiment devrait profiter d'un éclairage LED, ainsi que d'un chauffage radiant électrique modulé. « On prend des actions pour être au goût du jour et économiser de l'énergie. » Par ailleurs, la douzaine d'employés de la concession devrait accueillir une dizaine de nouveaux visages lorsque les travaux seront terminés.

Il est à noter que ceux-ci sont réalisés par la firme Construction Pelco de Lévis. « C'est très bien. Il était rendu là. C'était un besoin essentiel », a commenté le président François Pelchat. Heureux de prendre part au projet, M. Pelchat a soulevé qu'il était également responsable des travaux au garage OK Pneus de Saint-Anselme, propriété de Robert Paré, frère de Daniel.