29 juillet 2014

Dodge est maintenant centenaire!

À l'origine, ces derniers étaient d'importants fournisseurs de pièces pour les marques Ford et Oldsmobile, avant de se lancer à leur tour dans la construction automobile. La maladie a emporté John et Horace Dodge en 1920. L'entreprise vivota et passa sous le contrôle de Chrysler en 1928, qui l'intégra alors à son portefeuille de marques.

Dodge a mis du temps à trouver sa place au sein de Chrysler Corporation. Plus coûteuse qu'une Plymouth, moins raffinée qu'une De Soto et moins luxueuse qu'une Chrysler, Dodge a d'abord attiré l'attention avec ses utilitaires, ensuite avec ses sportives. Aucun point commun entre ces pôles? Si, l'originalité. N'est-ce pas cette marque qui, la première, chercha à courtiser (trop) ouvertement la gent féminine avec La Femme? N'est-ce pas Dodge aussi, avec la Caravan cette fois, qui lança le segment des fourgonnettes? Et le Dakota n'a-t-il pas été à l'origine de la catégorie des camionnettes intermédiaires? Certains préféreront évoquer la Charger Daytona des années 69-70 avec son immense aileron et ses phares escamotables, qui fut la première à franchir le cap des 320 km/h dans les compétitions NASCAR. D'autres, la Challenger, la Super Bee ou plus récemment la Viper ou le concept Tomahawk, une moto animée d'un moteur V10 présentée à l'occasion du salon automobile de Detroit 2003.

Voilà de bien jolis souvenirs, mais Dodge se retrouve aujourd'hui à la croisée des chemins. À la suite de son intégration à Fiat, cette filiale devait à l'origine être le fer de lance du groupe, opposée à Ford et Chevrolet, deux marques populaires américaines.

Mais Sergio Marchionne a redistribué les rôles il y a quelques semaines. Chrysler donnera la réplique à Ford et Chevrolet, tandis que Dodge incarnera la «performance brute et abordable». L'idée n'est pas vilaine, séduisante même, mais à court terme. En fait, elle sera moribonde dans 10 ans, tout au plus. Déjà, elle se trouve à contre-courant des valeurs et enjeux actuels (environnement, congestion et répression routière), et si Dodge maintient ce cap, c'est tout droit dans un mur qu'elle se dirige.

Histoire de rendre cette identité plus forte, plus crédible, Dodge rapatriera dans sa cour certains produits actuellement vendus sous l'enseigne SRT, dont la Viper. Dans la foulée, Dodge cessera la commercialisation de la très familiale Caravan et de la mièvre Avenger. On ne sait pas ce qu'il adviendra cependant des Journey et Durango, dont la vocation utilitaire ne colle pas très bien à l'image sportive que la marque souhaite dorénavant projeter. C'est un peu compliqué et espérons seulement que l'avenir de Dodge ne ressemblera pas à celui de Lancia, autre marque centenaire du groupe, appelée à disparaître très prochainement.

28 juillet 2014

Dodge Viper "2015": une puissance en légère hausse

La Viper de troisième génération n’a pas la vie facile ; le début de sa carrière ne se passe en tout cas pas sous les meilleurs auspices. Pour l’année modèle 2015, la Viper serait toutefois sur le point d’évoluer légèrement.

Arrêt de la production ; reprise ; nouvel arrêt ; changement de marque, la Viper de troisième génération est plutôt malmenée pour son début de carrière. Pour l’année modèle 2015, la Dodge Viper voit sa puissance légèrement augmenter pour passer de 640 ch à 645 ch. Cela sera-t-il suffisant pour relancer ses ventes ? Peut-être pas. Mais les amateurs du genre gardent la foi, face à une Corvette très virulente et très affûtée.

Rappelons que nous avons pu récemment découvrir une très intéressante variante roadster de la Viper de dernière génération, proposée par Prefix, un spécialiste américain des productions à l’unité et de la réalisation de prototypes pour l’industrie automobile. Pour le moment, la Dodge Viper n’est pas proposée par son constructeur en roadster. Quant à la compétition, la Viper fait de son mieux, outre-Atlantique, mais le retour avorté aux 24 Heures du Mans a laissé des séquelles parmi les fans qui ont hâte de voir la belle américaine de retour de ce côté-ci de l’Atlantique.

25 juillet 2014

Le prix de la Dodge Challenger 2015 a été dévoilé!

Après une fuite concernant le prix du Challenger Hellcat, plus tôt hier, Dodge n'a pas eu d'autre choix que d'annoncer celui de son nouveau muscle car 2015.

On commence tout d'abord avec le modèle d'entrée de gamme, le SXT. Disponible uniquement avec le V6 Pentastar de 305 chevaux et la transmission automatique à huit rapports Torqueflite, celui-ci débutera à 28 995 $.
Vient ensuite le modèle SXT Plus qui ajoute des roues de 20 pouces, des pneus, des freins et une suspension sport, un aileron ainsi qu'une caméra de recul. À l'intérieur, on retrouve des sièges en cuir, l'écran Uconnect de 8,4 pouces et un système audio Alpine. Cet ensemble se vendra 32 995 $.

Pour ceux qui ne peuvent pas concevoir l'idée d'un gros coupé Mopar sans un moteur HEMI, Dodge offre le Challenger R/T, qui possède les mêmes équipements que le SXT, mais avec un moulin de 5,7 litres développant 372 chevaux. Le R/T sera vendu pour 36 995 $. Une version R/T Plus, qui intègre les mêmes équipements que le SXT Plus, sera disponible.

On arrive maintenant au modèle Scat Pack. Avec un moteur 6,4 litres HEMI, un échappement modifié et une recalibration de l'ordinateur, celui-ci commande 485 chevaux, en plus d'avoir une suspension haute performance et plusieurs caractéristiques offertes normalement dans les versions Plus. Il faudra débourser 45 995 $ pour l'obtenir.

Pour 2015, le SRT 392, qui était auparavant le Challenger ultime, est relégué à la deuxième place. Il reste néanmoins très intéressant, avec ses 485 chevaux, un style inspiré du Hellcat, des roues noires de 20 pouces et des freins Brembo.

Mais le clou du spectacle est le Challenger SRT Hellcat. Étant donné ses incroyables performances et de sa puissance phénoménale, on était en droit de s'attendre à un prix exorbitant. Et pourtant, cette voiture d'accélération pour la route peut être à vous pour 63 995 $, une véritable aubaine au vu de toutes les voitures de haute performance que vous pourrez humilier sur le 400 mètres!

24 juillet 2014

Jeep : une série spéciale Opening pour le Renegade

Jeep a toujours été un constructeur confidentiel sur le sol européen, majoritairement connu pour ses vrais 4x4 dessinés et conçus pour l'off-road, et pas pour la ville. Mais les temps changent. Jeep s'apprête à lancer son petit dernier, le Renegade, avec, en prime, une série spéciale d'ouverture, l'Opening Edition.

N'allez pas confondre SUV et 4x4. Si la première catégorie a explosé ces dernières années avec, la seconde reste beaucoup plus confidentielle et tient du marché de niche. Les constructeurs allemands, en premier, se sont fait une spécialité des SUV massifs, premium et surtout taillés pour la route, mais ils n'ont pas les qualités tout-terrain d'un véritable 4x4 pensé dès le départ pour les sentiers et la boue. A ce petit jeu, Jeep a toujours été un très bon candidat. Mais Jeep est bien obligé de suivre le marché pour faire du volume et garder le cap. Mieux encore, Jeep devrait être l'un des acteurs majeurs du groupe FCA dans les années à venir.

Le petit Renegade aura un rôle important dans cette conquête. Le Renegade sera bientôt lancé en Europe et pour préparer sa venue, Jeep lui offre une série spéciale Opening Edition. De série, elle a droit aux jantes 18 pouces, à deux peintures spéciales (orange et blanc), à la sellerie cuir aux surpiqûres oranges, au GPS, à l'assistance de stationnement arrière et à la climatisation automatique bizone. Trois moteurs seront proposés avec cette série spéciale : 1.4 essence 140 ch et 1.6 diesel 120 ch, les deux en 4x2, et un 2.0 diesel 140 ch en 4x4.

21 juillet 2014

Jeep s’associe au Vélirium en présentant la Coupe du monde UCI de cross-country


Beaupré, le lundi 14 juillet 2014 – À moins de trois semaines du Vélirium, Coupe du monde UCI de vélo de montagne qui se déroulera à Québec et au Mont-Sainte-Anne du 31 juillet au 3 août, Jeep se joint à la grande équipe de l’événement à titre de présentateur officiel de la Coupe du monde UCI de cross-country ! Ce partenaire majeur pour le comité organisateur sera aux premières loges de la Coupe du monde le dimanche 3 août prochain dès 9h au Mont-Sainte-Anne, où les meilleurs cyclistes venus des quatre coins du monde s’affronteront pour gagner leur place sur le podium.

Une association naturelle
Les dirigeants de Jeep se disent très heureux de cette nouvelle collaboration qui s’échelonnera sur une durée de trois ans. « Jeep est extrêmement fier de s’associer au Vélirium, Festival international de vélo de montagne, souligne Ed Broadbear, vice-président du marketing de Chrysler Canada Inc. Être partenaire présentateur de ce type d’événement en sol québécois est pour nous une première et cela s’inscrit dans la lignée de notre partenariat avec des événements semblables en Colombie-Britannique. Notre passion commune pour le plein air et l’aventure tout-terrain fait de nous des alliés naturels ». Du côté du comité organisateur, on se dit aussi très heureux de ce nouveau partenaire qui s’ajoute à la grande famille du l’événement. « L’association de Jeep avec le Vélirium et la Coupe du monde UCI de cross-country est un mariage naturel et un partenariat de grande qualité avec une vision pour le développement du sport et de l’événement à long terme, explique Lisa Linton, directrice principale commandites et comptes clients. Ce nouveau partenaire majeur sera très présent sur le terrain, autant à Québec lors de l’événement urbain Cité8, qu’au Mont Sainte-Anne pour les Coupes du monde, en offrant la chance au public de gagner le véhicule de leur choix et de l’équipement Jeep directement sur place. »

À propos de Vélirium 
La Corporation Coupe du Monde de vélo de montagne Mont-Sainte-Anne mandate GESTEV à titre de producteur de l’étape de la Coupe du monde UCI au Mont-Sainte-Anne depuis 1991. Créé en 2003, Vélirium est le festival international de vélo de montagne qui s’orchestre autour de la Coupe du monde UCI, présentant une multitude de courses amateurs et d’activités tant sportives, familiales que culturelles. Vélirium est classé « événement responsable de niveau 2 » selon les critères du Bureau de normalisation du Québec.

À propos de Jeep
S’appuyant sur plus de 70 années d'un héritage légendaire, Jeep est la véritable marque de VUS offrant des compétences, une finition soignée et une polyvalence qui la placent au sommet de la catégorie pour les gens qui recherchent des aventures extraordinaires. Avec une gamme complète de modèles, la marque Jeep est une invitation à vivre pleinement sa vie et continue de conférer le sentiment de pouvoir entreprendre n’importe quelle aventure en toute sécurité et en toute confiance. La gamme des véhicules Jeep comprend les Cherokee, Compass, Grand Cherokee, Patriot, Wrangler et Wrangler Unlimited. Pour satisfaire la demande des clients partout au monde, tous les modèles Jeep sont vendus outre-mer et tous sont disponibles avec conduite à droite ou à gauche et avec options de moteurs à essence ou diesel. Chrysler Group LLC vend et entretient des véhicules dans près de 150 pays dans le monde.

Source: Marie-Michelle Gagné Chef – Relations Médias 

18 juillet 2014

Voici le gagnant de la vente de l’alliance automobile de la route Cameron



Voici la photo pour la remise du prix de 1500$ en essence à un acheteur de la vente de l’alliance automobile de la route Cameron. Le gagnant est M. Renald Lefebvre de St Théophile qui a acheté un Grand Caravan 2014 chez Daniel Paré Dodge.

L’alliance automobile regroupe les concessionnaires Blais Mazda, Daniel Paré Dodge et Drouin et frères Chevrolet. Félicitations à M. Lefebvre! C’est payant d’acheter sur la route Cameron à Ste-Marie!

17 juillet 2014

Vélo de courtoisie au Service disponible

Il y a du nouveau chez Daniel Paré Dodge ! 

Nous avons mis à la disposition de nos clients deux vélos de courtoisie. Nos clients peuvent profiter de la piste cyclable qui passe juste à côté de la concession pendant que nos techniciens prennent soin de leur véhicule.

Ces deux vélos sont disponibles gratuitement à St-Malachie et éventuellement ce service sera aussi à la concession de Ste-Marie très bientôt.


velo de courtoisie mopar

15 juillet 2014

UN SYSTÈME DE MISE EN VEILLE SUR LES CHRYSLER, DÈS CET AUTOMNE

Chrysler annonce qu'elle installera un système de mise en veille du moteur sur ses berlines 200 et sur les Jeep Cherokee d'ici l'automne pour améliorer leur économie de carburant.


Le numéro 3 américain veut insuffler un peu plus d'économie de carburant à deux de ses gammes, les berlines 200 de la marque et les Jeep Cherokee, et ce, dès cet automne.

À cette fin, un système de mise en veille (appelé start&stop) qui coupe le moteur à l'arrêt et le redémarre dès la première sollicitation du conducteur sera installé sur ces deux gammes de voitures.

Le but poursuivi par Chrysler est double, augmenter l'attrait de ses produits auprès du public et rattraper quelque peu son retard vis-à-vis la concurrence mieux lotie en matière de véhicules électriques, hybrides et hybrides branchables. On peut en ajouter un troisième avec l'approche de conformité des normes de consommation qui entreront en vigueur en 2017. Chez FCA, il y a bien les Fiat 500 électriques, mais le groupe ne fait pas d'argent en les vendant.

De série
Le système de mise en veille sera installé d'office sans coût additionnel, donc de série, sur les Chrysler 200 livrées avec le moteur 2,4 litres.

De la même manière, ce système sera installé sur les Cherokee équipées du Pentastar V6 3,2 l.

Dans les deux cas, l'économie de carburant sera d'environ 3 %, tout comme la réduction des émissions, 3 %, selon le constructeur. Ce système prend tout son sens dans le trafic urbain avec ses nombreux arrêts et départs. Il suffit de seulement 0,3 s au moteur pour redémarrer en relâchant la pédale de frein.

Source: autonet.ca

Le futur Jeep Wrangler sera destiné à un plus grand public


Le prochain Jeep Wrangler devra être plus sobre mais également plus polyvalent que l'actuel pour lutter sur le marché des SUV, selon le patron de la marque.

Les ingénieurs de chez Jeep n'ont pas fini de se creuser la tête concernant la conception du prochain Wrangler. Icône du constructeur et véritable tout-terrain "à l'ancienne", le baroudeur devra, lorsqu'il sera renouvelé, se conformer aux nouvelles normes environnementales et donc afficher des consommations et émissions de CO2 réduites. Allègement et aérodynamique représentent déjà des défis, mais il faudrait également que le Wrangler puisse concurrencer certains SUV tout-chemin pour survivre commercialement selon Mike Manley, le patron de Jeep. "Pourquoi ne devrais-je pas voir le SUV d'un autre, réellement orienté 'route', comme une cible légitime pour le Wrangler ?", s'interroge Manley.

Les ventes, un argument de poids
En mai dernier, c'est plus de 19 000 Wrangler qui ont trouvé preneurs. "Vous ne pouvez pas vendre plus de 19 000 Wrangler à des gens qui ne cherchent qu'à faire du tout-terrain", confie le responsable pour expliquer la nécessité de concevoir un modèle plus polyvalent et donc plus sobre.

L'utilisation de matériaux légers comme l'aluminium pourrait faire perdre du poids au 4x4, qui serait alors plus facile à mouvoir avec un moteur de cylindrée réduite par rapport aux blocs actuels. On peut en outre envisager l'emploi de la boîte automatique à huit rapports de Chrysler, contre cinq vitesses actuellement. 

Rester digne de la lignée
Se refusant à tout commentaire quant au maintien ou non de l'essieu rigide et de l'architecture générale du Wrangler, qui lui confère ses aptitudes de franchisseur mais entraîne un poids élevé, Mike Manley se veut toutefois rassurant pour les puristes: "Ce que nous ne ferons pas, c'est diluer l'identité du Wrangler. J'ai arrêté le Wrangler deux roues motrices quand j'ai pris la tête de la marque, et je ne le ferai pas revenir".

Le prochain Jeep Wrangler est attendu à l'horizon 2017.

14 juillet 2014

Dodge Challenger SRT Hellcat : 707 ch pour un méchant matou

Dans un communiqué publié le 1er juillet, Chrysler prétend que sa nouvelle Dodge Challenger SRT 2015 dotée du V8 HEMI Hellcat de 6,2 litres à compresseur, qui produit 707 ch et 650 lb-pi de couple, est le Muscle Car de série le plus puissant de l’histoire.

Du même coup, ce bolide décroche le titre de la Challenger et de la voiture de marque Dodge la plus puissante jamais produite.

De surcroît, le V8 Hellcat devient également le premier moteur HEMI suralimenté de série produit par Chrysler, de même que la première utilisation faite par SRT de cette type de technologie.
Désormais, ce moteur fait de la Challenger SRT une voiture plus puissante qu’une Viper équipée du V10 de 640 ch. Cette Challenger SRT dispose aussi d’une paire d’objets peu commune : deux clés différentes pour le démarreur. La première, rouge, est la seule capable de libérer les 707 ch du moteur, alors que la seconde, noire, limite sa puissance à « seulement » 500 ch.

La Challenger 2015 se distingue, enfin, par sa nouvelle boîte de vitesses automatique TorqueFlite à huit rapports, à laquelle il est possible de substituer une boîte manuelle Tremec TR6060 à six rapports, de même que par son intérieur redessiné qui rappelle celui de la Challenger 1971.

Les Challenger et Challenger SRT 2015 sont assemblées à l’usine Chrysler de Brampton, dans le Toronto métropolitain. Ces modèles feront leur entrée dans les salles d’exposition des concessionnaires durant le troisième trimestre de 2014.