30 janvier 2015

Des paysages tout terrain pour Jeep

Publicis Montréal a conçu une campagne pour Chrysler. Voici les publicités :






«Stratégiquement, nous voulons communiquer la véritable compétence tout terrain qu’offre cette gamme de véhicules, souligne Claude Chagnon, vice-président et directeur de la marque Chrysler de Publicis Montréal. Jeep redéfinit ce que signifie explorer.»

Les trois exécutions mettent de l’avant des paysages vus à travers un cadre évoquant le pare-brise avant d’une Jeep. L’offensive se décline dans les journaux, en affichage et en publicité au lieu de vente.

28 janvier 2015

Chrysler 300 2015 : aperçu par autogo.ca

À l’intérieur, le changement le plus significatif concerne le bouton rotatif contrôlant la boîte automatique, qui vient remplacer le levier traditionnel que l’on retrouvait sur l’ancienne génération de la 300. Pour le reste, la console centrale demeure sensiblement identique à la 300 redessinée de 2011, donc l’ensemble est sobre et élégant, mais pas nécessairement en mesure de nous éblouir. L’ergonomie est sans reproche et l’on retrouve facilement les diverses commandes les plus souvent utilisées. La Chrysler 300 2015 est également équipée du système infodivertissement Uconnect intégrée à un écran de 8,4 pouces au centre du tableau de bord.

Entre la version de base et la version Platinum, on retrouve des caractéristiques comme un volant chauffant, des sièges chauffants et ventilés, un démarreur à distance et une caméra de recul. Offerte à partir de 37 395 $ avant taxes et préparation, la 300 2015 offre de série la climatisation bizone, l’entrée sans clé avec démarrage par bouton-pressoir et la radio satellite SiriusXM, notamment.

Bref, la Chrysler 300, particulièrement dans sa version haut de gamme Platinum, offre des caractéristiques dignes d’une voiture de luxe. Son habitacle s’avère également le plus spacieux de sa catégorie tandis qu’au niveau de la sécurité, la grande Chrysler offre toute la panoplie de technologies de sécurité actives, incluant le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction de freinage automatique complet, l’avertissement de changement de voie avec système de prévention, l’avertissement de collision avant également avec freinage et le système de surveillance des angles morts.

Source: autogo.ca

27 janvier 2015

Chronique de la corporation Mobilis avec Genois Maheux

Ce dimanche dernier est paru dans le cahier de l'auto du Le Journal de Québec, une chronique de la corporation Mobilis avec notre mécanicien Genois Maheux qui compte pas moins de 48 ans de service chez un concessionnaire Chrysler !

Voici l'article (vous pouvez le grossir en cliquant sur l'image)

Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Québec - 25 janv. 2015 - Page #100

23 janvier 2015

Publicité télévisée Carrossier ProColor

Voici la nouvelle publicité télévisée de Carrossier ProColor, pour vos besoins en carrosserie visitez nos centres de carrosserie. Pour plus de détails, visitez notre site :

www.carrosserie-danielpare.com

Un Jeep Wrangler hybride ?

Selon le site Caradisiac, le Wrangler pourrait justement être la première hybride de la marque Jeep, dès 2017. La marque américaine a toujours eu comme priorité de faire des autos confortablement motorisée mais depuis la sortie du nouveau Cherokee et surtout du Renegade, les volumes de ventes augmentent et les priorités sont revues chez Jeep qui pourrait bien sortir un hybride plus vite que ce que nous pouvons imaginer.

Cité par Auto Express, le patron de Jeep, Mike Manley, annonce que le Wrangler, pourrait profiter d'une motorisation hybride rechargeable pour son renouvellement en 2017. Jeep explique qu'il faut par dessus tout conserver le couple caractéristique des Jeep et que l'ajout d'un moteur électrique est une bonne idée. Évidemment, la baisse de la consommation est un plus non négligeable alors même que les normes environnementales se durcissent.

22 janvier 2015

CHRYSLER 300 2015 : PREMIÈRES IMPRESSIONS

Prix et spécifications de la Chrysler 300 2015

Quatre versions seront offertes au Canada. Le prix débute à 37 395 $ pour la 300 Touring, grimpe à 40 095 $ pour la 300S, puis à 41 095 $ pour la 300C. Quant à la 300C Platinum, elle se vend à partir de 43 095 $. Le réputé V6 Pentastar de 3,6 litres, inclus de série, figure parmi les 10 meilleurs moteurs au monde selon WardsAuto; il développe 292 chevaux et 260 livres-pied de couple. La version 300S pousse toutefois son rendement à 300 chevaux et son couple, à 264 livres-pied. Une transmission intégrale est disponible avec ce V6 pour un supplément d'environ 2 200 $. Enfin, la gamme comprend aussi un V8 HEMI de 5,7 litres qui génère 363 chevaux et 394 livres-pied de couple; malheureusement, sa puissance ne peut être acheminée qu'aux roues arrière.

Toutes les Chrysler 300 2015 emploient une boîte automatique TorqueFlite à 8 rapports commandée par une molette rotative sur la console. Personnellement, je l'adore : elle est facile à manipuler, super fluide et elle trouve toujours le bon rapport.

Extérieur et intérieur de la Chrysler 300 2015

En 2011, la 300 a bénéficié d'une refonte qui n'était en réalité qu'une simple mise à jour. Au moins, Chrysler a remédié à une importante lacune, soit la qualité décevante de ses habitacles. Cette fois-ci, la compagnie atteint un autre niveau : la version haut de gamme 300C Platinum arbore des coutures de sièges en carreaux, un motif que j'ai vu pour la dernière fois lors du lancement d'une Bentley!

Autant j'ai aimé l'intérieur de cette version, dont les surfaces en cuir aux coutures contrastantes donnent vraiment l'impression d'être assis dans une voiture de grand luxe, autant j'ai détesté celui de la 300S, qui présente un tableau de bord texturé et caoutchouteux. Je comprends que les designers ont voulu créer une touche sportive, mais ils ont raté leur coup, car l'ensemble manque de raffinement. De plus, au lieu des superbes boiseries et jolis accents métalliques de la version Platinum, on retrouve des garnitures sombres mélangées à un fini dit « noir piano » qui n'est en fait que du plastique lustré.

Ce sont là les seuls points négatifs de la Chrysler 300 2015, par contre. Ça et les affreux embouts d'échappement! La nouvelle calandre, 33 % plus imposante qu'auparavant, rappelle la gueule légendaire du modèle 2005 et c'est une bonne chose. D'autre part, si la structure demeure la même (une autre bonne chose!), la 300 se veut résolument moderne en termes de confort et de commodités.

Pour vous donner une idée, la version 300C 2015 possède des sièges en cuir Nappa perforé avec assises chauffantes et ventilées, des sièges arrière chauffants, un volant chauffant, un système Uconnect avec écran tactile de 8,4 pouces, navigation et radio HD, SiriusXM et une chaîne sonore Alpine. La 300C Platinum ajoute du cuir Nappa matelassé, des boiseries sablées à la main, un tableau de bord garni d'un très riche cuir Poltrona Frau ainsi que des accents de chrome-platine à l'extérieur pour accompagner les éclatantes roues de 20 pouces.

Lire la suite ici

20 janvier 2015

DODGE RAM REBEL 2015 À DÉTROIT

Notre présentateur n’était pas peu fier de l’augmentation importante des ventes du RAM dans ce marché plus que concurrentiel des camionnettes pleine grandeur. Le nouveau RAM a repris le chemin de la gloire avec l’introduction d’une version de base à moteur diesel. J’ai eu la chance d’en faire l’essai et disons qu’il m’a séduit. Les camionnettes du groupe Chrysler-Fiat sont à maturité.

Comme pour célébrer cette nouvelle aire, la direction nous présente une déclinaison plus agressive de son populaire camion. Le Rebel se veut une réponse directe au fameux Ford F-150 Raptor. Son apparence est plus agressive avec cette grille distinctive et l’apposition du nom RAM en format géant tout autour du véhicule. D’entrée, il annonce ces couleurs avec pneus surdimensionnés de 33 pouces. Il s’équipe d’une suspension élevée, de plaques de protection supplémentaires, de crochets de remorquage et de bien d’autres caractéristiques typiques aux véhicules hors route.

Même son habitacle se voit rehaussé avec des surpiqûres de couleur assortie à la carrosserie et de fonds de sièges qui rappellent la semelle des pneus tout terrain. Il sera proposé en deux configurations de cabine et avec un choix de deux moteurs. Le premier est le V6 Pentastar de 3,6 L et ces 305 ch tandis que le V8 Hemi de 5,7 L viendra combler les plus exigeants. Avec ces 395 ch et son double échappement, il devrait avoir la cote auprès des amateurs. De plus, le Rebel sera offert en mode traction ou en mode rouage intégral.

Au moment d’écrire ces lignes, nous n’avions pas de prix et de date de livraison chez nous. Ces informations seront livrées bientôt.

Source: autonet.ca

19 janvier 2015

CHRYSLER 300 2015: UN LIFTING POUR L'ICONIQUE AMÉRICAINE

Le marché des grosses berlines américaines en est un d'image de marque plus que de popularité, au Canada, où les voitures plus modestes et les camionnettes ont le haut du pavé. Ça n'empêche pas des modèles comme la 300 de se faire un nom, alliant confort et luxe dans un format haut de gamme.

Les acheteurs de 300 étant des gens préférant justement ces deux caractéristiques au-delà de la puissance et de la performance, pas surprenant si la marque américaine nous revient en 2015 avec une 300 légèrement remodelée afin d'insister encore un peu plus sur ces traits de personnalité.

La 300 demeure donc très facilement reconnaissable, les formes d'ensemble de la grosse berline n'ayant à peu près pas changé: calandre proéminente, caisse imposante, porte-à-faux généreux, roues larges et long coffre marqué de feux aux formes classiques.

On remarque tout de même que les phares et la grille ont été légèrement retouchés afin de faire un clin d'œil au design d'ensemble des autres voitures de la gamme, nommément la toute nouvelle 200.

À l'intérieur, Chrysler a troqué le levier de boîte de rapports pour un système à bouton poussoir lui aussi tiré de la 200. C'est rétro-moderne, et ça cadre avec le style d'ensemble, surtout celui des versions plus équipées dotées d'une sellerie de cuir très élégante. Tout ça est livré avec un système d'infodivertissement Uconnect dernier cri, incluant un écran tactile grand format de 8,4 pouces.

Bref, voilà une grosse berline tout ce qu'il y a de plus américain: une combinaison de proportions généreuses, de confort routier relevé et d'une technologie simple mais efficace. Une formule qui a permis à la 300 de se faire remarquer depuis les tous débuts de la version moderne de cette berline, il y a maintenant onze ans.

Source: autonet.ca

16 janvier 2015

Detroit 2015 Live : Découverte du Chrysler 300

La Chrysler 300, vaisseau-amiral de la marque arrive à mi-vie. Elle s’est offert un lifting à Los Angeles, que nous découvrons « en vrai » à Detroit.

Disons-le d’emblée, ce lifting est invisible pour le profane. Chrysler reconnait à demi-mot qu’il a fait le minimum syndical. Par contre, les aficionados remarqueront la calandre, plus béante et de nouveaux phares (qui conservent la même forme.) Il s’agit d’attendre tranquillement la prochaine génération, planifiée pour le millésime 2018.

Les nouveautés concernent la finition (à la hausse.) Elle s’offre de nouvelles suspensions, un volant à 3 branches, un combiné multimédia avec écran 7 pouces, l’alerte de franchissement de ligne et un radar anti-collision couplé au régulateur de vitesse. La SRT disparait (Dodge se gardant les versions sportives.) Par contre, la gamme est coiffée par la Platinum. Elle s’offre des jantes 20 pouces, une sellerie cuir Nappa, une planche de bord tapissée de cuir Poltrona Frau et plusieurs ambiances. En option, il y a un écran tactile 8,4 pouces, des palettes au volant, des haut-parleurs Harman Kardon ou BeatsAudio.

Côtés mécaniques, le V6 Pentastar 3,6l (300ch sur la 300S ; 202ch pour les autres) et le V8 HEMI 5,7l 363ch sont au programme. Ils disposent de la nouvelle boite TorqueFlite à 8 rapports et sélecteur au volant.

15 janvier 2015

Chrysler construit sa nouvelle minifourgonnette à Windsor sans fonds publics


Chrysler aura dépensé 2 milliards $US pour la conception et l'assemblage de sa nouvelle minifourgonnette à son usine de Windsor, qui a dû être réoutillée.


Le grand patron de Fiat-Chrysler, Sergio Marchionne, a dévoilé ce détail lors de l'ouverture du Salon de l'auto de Détroit, aujourd'hui.

Chrysler a mené de l'avant le projet sans aide supplémentaire d'Ottawa et de l'Ontario. L'an dernier, M. Marchionne avait pourtant menacé de déménager la production ailleurs, faute de millions en aide des gouvernements fédéral et ontarien.

Toutefois, en pleines négociations, il avait fait volte-face, piqué au vif notamment par les propos de l'ex-chef conservateur provincial Tim Hudak, qui l'accusait de demander une rançon aux gouvernements. Il a affirmé aujourd'hui que « la situation s'était améliorée » depuis; le gouvernement libéral a été réélu en Ontario l'été dernier.

Chrysler a connu un énorme succès avec sa dernière minifourgonnette. Le nouveau modèle, qui comprendra également une version hybride, doit inclure « la plus récente technologie », a indiqué M. Marchionne.