24 octobre 2014

Fiat : une camionnette pour l’Amérique développée par Mitsubishi

Il était une fois un italien qui demanda à un japonais de lui construire une camionnette pour son cousin américain. Bien que farfelu, cette histoire est vraie et comme prévu, Mitsubishi développera une camionnette destinée à l’Amérique du Nord vendue par Fiat. Du moins, c’est ce qui a été convenu entre les deux constructeurs plus tôt cette semaine. Dans les faits, la camionnette en question sera venue sous les deux bannières avec de légères différences entre les deux modèles. Mitsubishi qui compte déjà un camion dans sa gamme (sauf en Amérique du Nord) a déjà les connaissances nécessaires du marché.

Le L200 commence à se faire vieux, ce qui veut dire qu’il est temps pour Mitsubishi de penser à une nouvelle camionnette. Pourquoi ne pas le faire en équipe? Eh bien, c’est ce que Fiat et le constructeur japonais feront. Cette alliance devrait permettre de commercialiser cette nouvelle camionnette sur de nouveaux marchés comme l’Amérique du Nord où le RAM 1500, le Ford F-150 et le Chevrolet Silverado sont présentement rois. Bref, un peu de compétition ne le ferait certainement pas de tort. Toutefois, Ram étant sous le contrôle de Fiat, tout porte à croire que la camionnette développer par Mitsubishi sera de gabarit moins imposant et viendrait ainsi remplacer le Dakota.

Les retrouvailles
Ce n’est pas la première fois que Mitsubishi fait affaire avec le constructeur américain Dodge. On se rappellera certainement l’Eagle Talon ou la Dodge Stealth qui n’étaient rien de moins que des Mitsubishi déguisées en voiture américaine. Leur succès a été immédiat. Néanmoins, pour plusieurs raisons, le constructeur japonais a été forcé de détruire certaines alliances au début des années 2000, ce qui a mis fin au règne de certaines voitures très appréciées du public Nord-Américain.

Depuis, le constructeur japonais a renoué certaines alliances en plus d’en créer de nouvelle. Mitsubishi fait notamment affaire Renault et Nissan. De plus, Mitshibishi fournit même des véhicules utilitaires sport à PSA. Il faut se rappeler que le constructeur japonais propose l’un des systèmes de traction intégrale les plus évolués sur le marché.

Un camion Fiat?
Rien n’est encore confirmé, mais il y a de forte chance pour que le nouveau camion du groupe Chrysler/Fiat soit vendu non pas sous la bannière RAM, mais bien celle de Fiat. Le constructeur italien a connu d’importants changements dans sa gamme et l’ajout d’une camionnette serait certainement bénéfique à son succès.

Source: autokmh.com

23 octobre 2014

Dodge célèbre son centenaire

Fondée en 1914 par les frères John et Horace Dodge, la marque américaine célèbre son centenaire avec un spot publicitaire illustrant certains des modèles les plus sportifs qu’elle a créés en un siècle d’existence. On retrouve ainsi la Dodge Custom Royal Lancer, la Coronet Super Bee, la Viper mais aussi les monstrueuses Charger et Challenger dans leurs versions Hellcat, toutes deux dotées du V8 HEMI 6.2 compressé de 717 ch.



Source: autonews.fr

21 octobre 2014

Jeep Grand Cherokee présente 2 séries spéciales au Mondial de Paris

La marque Jeep® a choisi le Mondial de Paris 2014 pour présenter deux importantes avant-premières au public français : la série limitée Jeep Grand Cherokee SRT Red Vapor et la série spéciale Jeep Wrangler Unlimited « X ». Le nouveau Jeep Renegade est également présent sur le stand, premier petit SUV Jeep® vendu dans plus de 100 pays dans le monde, ainsi que le nouveau SUV compact Jeep Cherokee.Liberté, authenticité, passion et le désir d’explorer de nouveaux horizons, tout en remettant en cause les règles établies, sont les vertus de tous les produits Jeep®, lesquels ont certainement contribué à la phase de croissance considérable de la marque en Europe : +48,1 % en juillet et +45,2 % en août. Jeep® a aussi immatriculé plus de 21 700 voitures au cours des huit premiers mois de l’année 2014, 44,7 % de plus qu’à la même période en 2013.

Série limitée Jeep Grand Cherokee SRT Red Vapor

En avant-première à Paris pour la région EMEA, voici la nouvelle série limitée Red Vapor de la version hautes performances du Jeep Grand Cherokee SRT, le modèle le plus rapide et le plus puissant jamais construit par Jeep®. Avec son style distinctif et agressif, cette nouvelle version est équipée d’une technologie de suppression active du bruit (Active Noise Cancellation – ANC) qui offre au conducteur encore plus de confort et de plaisir lorsqu’il conduit un SRT quel que soit son trajet.

Extérieur

Lorsque nous regardons l’extérieur, les éléments attirant l’attention sont les roues « Goliath » de 20 pouces à cinq branches avec design « Monkey » et finition chrome noir « Black Vapor », tandis que la grille, les inserts de la calandre, les logos « SRT » sur le haillon, « Grand Cherokee » sur les panneaux latéraux et «Jeep» sur le capot sont noirs et brillants.

Dans le détail, la série spéciale comporte la calandre classique à sept fentes avec les inserts de protection noirs de la version SRT, ainsi que les phares adaptatifs bi-xénon entourés de LED. Les feux disposent d’un fond noir exclusif qui place le SRT à part parmi les autres versions de Jeep Grand Cherokee et qui accentue également son style distinctif.

Le traitement appliqué aux feux avant du Grand Cherokee SRT se retrouve à l’arrière, et cela offre à la voiture un style cohérent, avec les feux arrière plus larges, complétés de LED. Pour souligner davantage la performance du SRT, les feux arrière disposent d’une bordure noire qui crée l’illusion de lumières fluctuantes. Pour compléter son look, un becquet arrière aérodynamique est intégré au haillon, avec ouverture d’une seule pression sur le logo en relief « SRT ».

Le Jeep Grand Cherokee SRT Red Vapor est disponible en trois couleurs : Redline Pearl Clear Coat, Brilliant Black Crystal Pearl Coat et Bright White Clear Coat.

Lisez la suite ici

20 octobre 2014

La Chrysler Town & Country PHEV s’approche

En mai dernier, Fiat-Chrysler a annoncé qu’une version hybride enfichable de la Chrysler Town & Country serait offerte sur le marché au courant de 2016. Mais si l’on se fie aux propos du grand patron de FCA Sergio Marchionne, la version écologique de la Town & Country pourrait voir le jour un an plus tôt.

En effet, le PDG de Fiat-Chrysler a déclaré lors du Mondial de l’Auto de Paris la semaine dernière que la Town & Country PHEV pourrait être lancée sur le marché en 2015, soit environ un an avant la date de lancement initialement prévue. Si tel est le cas, cela voudrait dire que la minifourgonnette hybride enfichable serait construite sur les bases de la Town & Country actuelle et non sur celles de la future génération du modèle prévue au cours des 24 prochains mois. Il se pourrait cependant que Chrysler ait également décidé d’accélérer l’arrivée de la nouvelle génération de la Town & Country.

Le constructeur italo-américain n’a pas confirmé les détails de la motorisation hybride propulsant la Town & Country PHEV, mais un modèle ayant servi lors d’essais sur route était équipé d’un moteur V6 Pentastar de 3,6 litres jumelé à un moteur électrique alimenté par une batterie lithium-ion. Les deux moteurs développaient conjointement 290 chevaux.

Selon Al Gardner, responsable de la division Chrysler, la nouvelle Town & Country PHEV pourrait afficher une consommation de carburant équivalente à la Toyota Prius. Fiat-Chrysler a déjà annoncé que d’autres modèles hybrides suivraient le lancement de la minifourgonnette hybride enfichable.

Source: autogo.ca

16 octobre 2014

Le prochain Jeep Wrangler pourrait être radicalement différent

Avec les normes antipollution qui sont de plus en plus exigeantes, les manufacturiers font souvent des pieds et des mains pour réussir à adapter leurs véhicules.

Jeep Wrangler

Dans la grande famille Chrysler/Fiat, le véhicule le plus problématique est le Jeep Wrangler. Ce 4x4 est en retard sur la majorité des technologies d’actualité, et sa construction ainsi que son poids (sans parler de son aérodynamisme!) font en sorte qu’il n’est pas exactement économique à la pompe... S’il avait une diffusion limitée, ce ne serait pas un problème (comme les Charger et Challenger Hellcat peuvent en témoigner), mais le succès du Wrangler vient jouer contre lui : en effet, son grand nombre de ventes vient faire augmenter la moyenne globale de consommation de la marque. Pour remédier à cette situation, la prochaine génération du populaire véhicule pourrait être très différente de ce à quoi on est habitués.

Tout d’abord, le châssis pourrait céder sa place à une construction monocoque, au grand désespoir des amateurs de hors route. Ensuite, le moteur actuel, un V6 Pentastar de 3,6 litres, pourrait être remplacé par un engin plus petit, possiblement équipé de turbocompresseurs pour l’aider dans sa tâche. Et finalement, le Jeep Wrangler pourrait suivre le sentier tracé par le Ford F-150 2015 et passer à l’aluminium pour sa carrosserie.

Autant de changements majeurs feraient en sorte que le véhicule ne pourrait plus être assemblé à Toledo, Ohio, où il est produit depuis De nombreuses années.

Chrysler au SEMA, pour tous les goûts

Début novembre s’ouvrira à Las Vegas le SEMA Show. Fiat Chrysler y sera largement présent sous la bannière de sa marque Mopar, qui illustre les véhicules spécialement créés pour l’occasion. Il y en a pour tous les goûts.

Marque de Fiat Chrysler spécialisée dans tous les services après-vente, Mopar et bien entendu en première ligne pour le SEMA Show de Las Vegas. Comme à son habitude, les véhicules présentés sont tous réalisés en piochant la plupart des éléments, ou tous sur certains véhicules, dans le catalogue des accessoires disponibles à la vente.

Profitant de l’offre large des différentes marques Fiat, Chrysler, Dodge, Jeep et Ram, Mopar propose un panel allant de la petite citadine (500) au gros pick-ups (Ram 1500), du coupé hautes performances (Viper) au fourgon (Ram Promaster). Avec un Jeep Renegade en vedette…





15 octobre 2014

Mondial de l’Automobile 2014 : Jeep Renegade

Après sa présentation discrète à Genève, le Renegade, nouvelle entrée de gamme de Jeep, se montre au grand jour au Mondial de l’Automobile. Ce petit SUV, dont la commercialisation vient de débuter, tentera de se faire une place parmi les stars du segment que sont les Nissan Juke, Renault Captur et Peugeot 2008. Pour y parvenir, il pourra compter sur sa bouille de Jeep si caractéristique et sur de véritables capacités de franchissement. Une qualité qu’il devrait partager avec sa cousine la Fiat 500X, tout juste dévoilée sur le stand voisin, qui hérite de la transmission intégrale optionnelle du Jeep.

Source: autonews.fr

14 octobre 2014

Dodge Charger Hellcat: la berline de production la plus rapide sur le marché

Généralement, le poids est un ennemi de la vitesse : en effet, plus une voiture est lourde, moins son moteur pourra la faire accélérer rapidement. Par conséquent, on pouvait penser que la berline Charger Hellcat (plus lourde que la Challenger Hellcat) serait légèrement en retrait du coupé, en termes de performance.

Lors d’une récente présentation, Dodge a annoncé que sa nouvelle superberline est capable de bondir de 0 à 100 en 2,9 secondes. Elle peut aussi pulvériser un quart de mile en 10,7 secondes, soit 0,1 seconde plus vite que la Challenger. La raison de cette performance est bien simple : même si la Charger est effectivement plus lourde, elle est également plus longue. Ce poids supplémentaire lui permet une meilleure traction, ce qui est bien utile quand on essaie de transférer 707 chevaux sur une piste!

La Charger Hellcat devient ainsi officiellement la berline de production la plus rapide sur le marché.

Et voici un petit quelque chose à vous mettre sous la dent : des rapports non confirmés murmurent que durant les tests du manufacturier, le pilote aurait levé le pied avant la ligne d’arrivée…

13 octobre 2014

Fiat Chrysler démarre en hausse sa cotation à Wall Street

Fiat Chrysler Automobiles, né de la fusion entre la Fabbrica Italiana Automobili Torino (Fiat) et sa filiale américaine Chrysler, a démarré lundi, en hausse, sa cotation à Wall Street.

Vers 10 h 15, le titre échangé sous le symbole FCAU sur le New York Stock Exchange valait 9,15 dollars. Cela représente une hausse de 2,80 % par rapport au cours de clôture vendredi soir des certificats de dépôts (American Deposit Share, titre de créance) du groupe.

Pour la société, cette arrivée à Wall Street n'est pas à proprement parler une introduction en Bourse, mais plutôt un transfert de la cote milanaise. FCA va continuer néanmoins à s'échanger à Milan, mais sur le marché secondaire.

L'architecte de ce bouleversement est l'administrateur délégué Sergio Marchionne, qui a cru il y a cinq ans au renouveau de ces deux géants quasi moribonds. Chrysler, fabricant de l'emblématique Jeep, était alors en faillite.

M. Marchionne a reçu le soutien du président de Fiat, John Elkann, qui a appuyé de longue date ce projet controversé, en particulier en Italie où il est vécu par certains comme un abandon et une preuve d'ingratitude, en dépit d'assurances répétées que «les activités italiennes et l'engagement envers l'Italie (de Fiat) demeurent inchangés».

La période de fiançailles n'a ainsi pas été un long fleuve tranquille: ce n'est qu'en janvier 2014 que Fiat a finalement réussi à boucler son rachat de 100 % de Chrysler après de dures batailles juridiques avec Veba, le fonds de pension du syndicat américain UAW, qui en détenait une grande partie.

Cette cotation sur la première place financière du monde va déplacer le centre de gravité du groupe vers les États-Unis où les marchés sont plus liquides et où les investisseurs ont le portefeuille mieux garni.

M. Marchionne a d'ores et déjà prévu un «roadshow» (tournée de promotion et de présentation de l'entreprise aux investisseurs) pour les semaines à venir aux États-Unis.

L'objectif est de convaincre ces derniers d'accroître leur poids au sein de l'actionnariat de FCA et dégager ainsi de nouvelles ressources dans l'espoir d'éviter une augmentation de capital.

2 octobre 2014

Le Ram 750 arrive au Mexique

Amateur d'automobiles, vous vous souvenez sûrement du Dodge Ram 50, cette petite camionnette qui provenait tout droit de chez Mitsubishi. Distribuée durant les années 80, ce petit camion, plus petit qu'un Dakota, a fait le bonheur de plusieurs propriétaires.

Grâce à Fiat et sa petite camionnette Strada, RAM relance le même type de petite camionnette… au Mexique. En effet, ce type de pick-up est populaire dans ce pays, GM distribuant déjà le Chevrolet Tornado et Ford pouvant compter sur le Ranger, un peu plus gros. Le RAM 750 est très fortement dérivé du Strada au point où seuls les écussons Fiat ont été remplacés par une tête de bouc dans la calandre, sur le panneau de la boîte et sur le volant. Le reste du véhicule est en tout point semblable au Fiat Strada italien.

Construit au Brésil, le RAM 750 se présente en deux configurations: deux places avec une boîte longue ou quatre passagers, trois-portes avec une boîte courte. Sous le capot, un seul choix est offert. Il s'agit d'un quatre cylindres de 1,6 litre jumelé à une transmission manuelle à cinq rapports. Ce groupe motopropulseur donne accès à 115 chevaux. Aucune boîte automatique n'est disponible. Cette petite camionnette pourrait transporter entre 630 et 705 kg selon la configuration choisie. La longueur des plateaux de chargement est de 42,6 et 66,3 pouces.

Pourquoi ne pas avoir réutilisé l'appellation RAM 50? Peut-être pour ne pas donner de faux espoirs aux consommateurs canadiens et américains qui ne verront probablement jamais l'un de ces camions sur leurs routes. L'appellation a peut-être été choisie parce qu'elle réfère à un camion qui est la moitié d'un RAM 1500! On aurait aussi pu l'appeler RAM 1000. Tout est une question de marketing. D'ailleurs, le prix aurait pu vous attirer, car la version la moins chère se détaille à 182 900 pesos, soit un peu plus de 15 000$ canadiens au taux de change en vigueur aujourd'hui. Pour une petite camionnette neuve, ce serait un bon prix!

Source: autoexpert.ca