27 mai 2015

PARROT fera des ordinateurs de bord pour Chrysler

Parrot a annoncé que Chrysler avait choisi la solution de télévision numérique pour ordinateurs de bord de Parrot sous la forme d'une « UCE dédiée ». Le concepteur de produits sans fil de haute technologie a lancé la production de téléviseurs numériques de nouvelle génération pour véhicules Jeep. Ce téléviseur automobile présente un sous-ensemble de fonctionnalités du Parrot Automotive Media Center incluant notamment la réception de la télévision dans le monde entier, centrée ici sur le marché japonais uniquement.

« La télévision numérique émet vers l'ordinateur de bord via le bus et le canal vidéo du véhicule. Avec l'extension du Media Center, le streaming vers des tablettes raccordées en Wi-Fi est également pris en charge », a précisé le groupe.

Source: capital.fr

26 mai 2015

Marchionne voulait fusionner Fiat/Chrysler avec GM!!!!

Il semble bien que l’union de Fiat et de Chrysler ne soit pas suffisante pour l’appétit de Sergio Marchionne, le patron de Fiat/Chrysler (FCA). On découvre cette semaine dans The New York Times que le grand manitou de la relance de Chrysler voulait une fusion avec un autre géant américain, GM.

Selon lui, pour assurer la survie des gros fabricants automobiles, il leur faudra nécessairement s’unir pour réduire les coûts de production. Après avoir dévoré Chrysler, il aimerait bien mettre GM à son menu. Malheureusement pour lui, c’est une fin de non-recevoir qu’il obtint de la part de Madame Mary Barra l’actuelle dirigeante de GM. Sans même ouvrir les négociations, GM refusa tout simplement de répondre à l’appel qui se fit sous la forme d’un courriel selon la publication américaine.

On se souvient que ce n’est pas la première fois que l’on entend des histoires farfelues de fusion que FCA voudrait mener. Il y a quelques mois à peine, des rumeurs allaient dans ce sens, mais cette fois avec le Groupe Volkswagen. Précédemment, c’était avec Ford puis PSA qui inclut Citroën/Peugeot. Considérant les constructeurs restants, Toyota, Mercedes-Benz, le Groupe BMW et Nissan/Renault devraient recevoir une offre sous peu!

Selon les dires de Marchionne au Time, son désir est de réduire les coûts en investissements, en développement et en infrastructures. Selon lui, cette multiplication et ces nombreux chevauchements entrainent des pertes d’argent considérable qui pourraient être évités s’il y avait plus de consolidation entre constructeurs. « C’est fondamentalement immoral de permettre un tel gaspillage et qu’il se continue de manière invérifiée. » « Je pense que c’est très clair que le montant de gaspillage en capitaux que l’on observe en ce moment requiert un remède. » Toujours en fonction de son analyse : « Le remède passe par la consolidation. » Malheureusement, pour le rêve de Marchionne, les constructeurs se portent tous très bien en ce moment et n’ont pas besoin de personne pour les soutenir. Il semble donc évident qu’il n’y aura pas de mariage entre fabricants à court terme.

25 mai 2015

Entretien automobile pour le printemps

Capsule concernant l'entretien printanier de la voiture réalisé par la Corporation Mobilis afin de démontrer aux gens l'importance d'aller chez un concessionnaire membre pour bien préparer sa voiture pour la belle saison.

Emploi dans le domaine de l'automobile - Corporation Mobilis

Un emploi dans le domaine de l'automobile vous intéresse ?

22 mai 2015

Jeep veut faire compétition au Range Rover

Jeep continue son expansion : après avoir ramené le Cherokee, puis le petit Renegade, la marque qui fête cette année les 75 ans de la Jeep originale, continue de faire connaître ses ambitions à moyen terme.

Lors de la cérémonie d’ouverture d’un nouveau concessionnaire Maserati/Alfa Romeo, le pdg de FCA, Sergio Marchionne a fait une surprenante déclaration : selon lui, Jeep aurait besoin d’un véhicule capable de concurrencer directement le Land Rover Range Rover.

On sait déjà que le légendaire Grand Wagoneer reviendra au sein de la marque d’ici 2018, mais M. Marchionne a confié que ses ingénieurs planchaient actuellement sur un nouveau modèle encore plus luxueux que le Wagoneer.

Pour l’instant, le Grand Cherokee reste le plus gros format disponible de la gamme (débutant à 40 000 $, mais il est possible d’en bonifier un en extras à plus de 80 000 $), mais Marchionne a confirmé qu’un VUS luxueux serait non seulement une bonne occasion d’affaires pour Jeep, mais aussi qu’il risquerait de se vendre outre-mer.

21 mai 2015

Chrysler : reprise de la production dans une usine transformée

Les travailleurs de Chrysler à Windsor retournent au travail après un congé forcé de trois mois.

L'usine d'assemblage a été réoutillée au coût de deux milliards de dollars américains afin d'y produire la prochaine génération de minifourgonnette, dont la production commencera la semaine prochaine.

Les quelque 4500 employés de Fiat-Chrysler sont rentrés à l'usine lundi, mais celle-ci est presque méconnaissable. Leur lieu de travail a été complètement transformé, selon leur représentant syndical chez Unifor. Dino Chiodo explique notamment que certaines stations de travail ont été déplacées et qu'il y a du nouvel équipement et de la nouvelle machinerie.

Les travailleurs sont en formation cette semaine afin d'apprendre leurs nouvelles tâches et de se familiariser avec l'environnement.

Ce réoutillage garantit cependant un avenir à long terme pour Fiat-Chrysler à Windsor, où sera conçue la nouvelle génération de minifourgonnettes. Chrysler n'a pas dévoilé quand l'assemblage de la nouvelle génération commencera. Les premiers véhicules produits serviront toutefois à faire des tests pour obtenir les certifications nécessaires.

Le constructeur continuera entre temps à assembler son modèle Town and Country, lors de la reprise de la production, lundi prochain.

Le nouveau modèle sera pour sa part dévoilé au salon de l'auto de Détroit en janvier prochain.

20 mai 2015

Le Renegade Trailhawk, une Jeep pour les chemins

Il faudra bien s'y faire, les Jeep parlent avec l'accent italien. La firme américaine appartient en effet à Fiat, le constructeur de Turin, qui lui a donné un nouveau souffle. Le Renegade, lancé à l'automne dernier, est certes conçu dans le Michigan, à Auburn Hills, il est désormais fabriqué en Italie, à Melfy. Ce modèle vient assumer, en entrée de gamme, une place que Compass et Patriot n'ont jamais vraiment pu prendre.

Avec une longueur de 4,24 m, il comble un vide dans le créneau des Renault Captur, Nissan Juke et Peugeot 2008. Mais contrairement à ses rivales, voitures urbaines, dotée d'artifices de baroudeuse, le Renegade a été dessiné comme un vrai 4x4, avec un profil carré typique. Son dessin, avec sa face avant à sept barrettes, ses phares ronds, ses passages de roue proéminents la rapprochent de la Jeep Willys de la deuxième guerre. Des croix sur les feux arrière, rappelant les jerrycans de la Willys et quelques autres gimmicks, comme une araignée dessinée près de l'orifice de remplissage de carburant, évoquent cette filiation.

Plateforme de la Fiat 500X Cette Jeep utilise néanmoins la plateforme de sa cousine la 500X, ainsi que ses trains roulants. Elle dispose d'une version deux roues motrices et moteur essence de 110 ch, destinée à concurrencer les best-sellers de la catégorie, avec un prix de 18.950 €, qui connaît un vrai succès. Mais elle s'offre également une version vraiment tout-terrain, le Trailhawk, capable de se lancer sur des chemins de montagne escarpés.

Pour cela, il bénéficie d'une garde au sol de 21 cm, d'un angle d'attaque de 32° et d'un angle de fuite de 34°. Il est doté d'habillage sur les bas de caisse et les passages de roue, ainsi que d'un sabot avant et arrière.

Côté moteur, Fiat lui a offert le diesel 2 litres Multijet de 170 ch, au couple impressionnant de 350 Nm, associé à la boîte automatique à neuf rapports, utilisée par la Fiat 500X. Sur la route, ce modèle est plutôt plaisant à utiliser. En conduisant avec le couple du moteur, on s'amuse très vite à monter ses rapports en mode séquentiel, ce qui vous offre une conduite plutôt dynamique.

Cinq modes de conduite Sur le bitume, le Trailhawk roule avec seulement les deux roues avant motrices, car il est doté d'un système de gestion électronique l' « Active Drive System », qui reconnecte l'essieu arrière dès que le manque d'adhérence l'exige et transfère le couple sur n'importe quelle roue, en fonction du besoin.

Le conducteur dispose de cinq modes de conduite : automatique, neige, boue, sable et même rock. Il peut également verrouiller le différentiel. Cela lui offre une vraie aisance, digne du Wrangler ou d'un Land Rover sur les dévers, dans les chemins caillouteux ou les passages très boueux.

L'habitacle est plutôt accueillant, avec des sièges confortables qui ne cherchent pas à effacer le côté 4x4 du véhicule. Les vitres latérales droites et le plafond élevé vous offrent beaucoup d'espace à hauteur de tête et d'épaule Il est bien équipé, avec un écran multimédia tactile, un système de correction de franchissement de ligne.

Source: sudouest.fr

19 mai 2015

Fiat Chrysler Automobiles dans le vert: objectifs 2015 confirmés

Le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler Automobiles (FCA) est repassé dans le vert au premier trimestre avec un bénéfice net de 92 millions d'euros, bénéficiant d'une hausse de ses ventes américaines, a-t-il indiqué mercredi dans un communiqué.

Sur la période correspondante de 2014, FCA avait accusé une perte de 173 millions d'euros, notamment en raison d'une charge exceptionnelle.

Le bénéfice d'exploitation (EBIT) ajusté est de son côté en hausse de 22% à 800 millions d'euros, bénéficiant d'une performance améliorée dans la région dite Nafta (Amérique du Nord) et en zone Emea (Europe, Moyen-Orient et Afrique), où elle est positive pour le deuxième trimestre consécutif. Le résultat total profite aussi de l'appréciation du dollar américain, précise le communiqué.

La région Nafta représente ainsi la plus grosse partie des bénéfices d'exploitation avec 603 millions d'euros, contre une perte de 117 millions d'euros en 2014. Dans la région Emea, ils se sont établis à 25 millions d'euros, contre une perte de 72 millions d'euros en 2014. En Amérique latine, en revanche, la perte s'est creusée à -71 millions d'euros, contre -49 millions l'an dernier.

Le chiffre d'affaires de la période est en hausse de 19% à 26,4 milliards d'euros, grâce notamment à des hausses de 38% des ventes en zone Nafta et de 8% en Emea, qui ont compensé des baisses de vente en Amérique latine et pour la marque Maserati, indique le groupe.

La dette du groupe est en hausse à 8,6 milliards d'euros, contre 7,7 milliards d'euros il y a trois mois. La liquidité totale disponible s'élève à 25,2 milliards d'euros, soit un milliard de moins que fin 2014.

Le groupe a par ailleurs indiqué "confirmer ses objectifs pour l'année en cours", soit un bénéfice net à 1-1,2 milliard d'euros, un chiffre d'affaires de l'ordre de 108 milliards et des ventes de 4,8 à 5 millions de véhicules. La dette est attendue à 7,5-8 milliards d'euros et l'EBIT ajusté à 4,1-4,5 milliards d'euros.

FCA précise que ces prévisions n'incluent pas les opérations déjà annoncées au sujet de sa marque de prestige Ferrari (séparation et entrée en Bourse de 10% du capital, attendue plus tard cette année, et qui selon les experts devrait rapporter plusieurs milliards d'euros à ses propriétaires).

L'annonce de ces chiffres a provoqué un sursaut du titre FCA à la Bourse de Milan, où il s'échangeait auparavant dans le rouge: il gagnait 0,40% à 14,9 euros vers 13H30 GMT dans un marché en baisse de 0,90%.

FCA avait par ailleurs annoncé mardi l'inauguration à Goiana, dans l'Etat de Pernambuco au Brésil, d'un vaste complexe industriel ultra-moderne dédié à la marque Jeep, pour un investissement total de 2,2 milliards d'euros.

14 mai 2015

UN JEEP POUR RIVALISER AVEC MERCEDES ET LAND ROVER?

Selon Bloomberg, Jeep est en train de développer un véhicule utilitaire de luxe qui jouera dans les mêmes platebandes que les VUS de Mercedes-Benz et de Land Rover. Ce nouveau Jeep haut de gamme pourrait afficher un prix de vente de 100 000 $US. L’annonce a été faite dans la région de Toronto la semaine dernière par Sergio Marchionne, qui inaugurait un nouveau concessionnaire Alfa Romeo et Maserati. Les ventes de VUS dans le monde sont en constante progression, et de nouveaux modèles arrivent sur le marché très rapidement, ce qui fait dire à Marchionne que Jeep est en train de passer à côté d’une belle opportunité.

« Lorsque je vois un Range Rover sur la route, mon sang bouillonne car nous devrions être capables de faire un tel véhicule », a-t-il affirmé avec son franc-parler légendaire. « Et nous le ferons. »

Le grand patron de FCA n’a donné aucun détail sur ce VUS de luxe, se bornant à dire qu’il n’était pas dans les cartons pour les 5 prochaines années, mais que l’entreprise « y travaillait présentement ».

Source: auto123.com

13 mai 2015

La Viper ACR 2016 est de Retour!

Lorsque la Viper ACR originelle avait été lancée en 2008, elle avait été conçue dans un seul but : livrer un maximum de performance sans compromettre la légalité de la Viper (une version ACR-X fut aussi offerte, mais celle-ci était suffisamment modifiée pour ne plus pouvoir avoir le droit de rouler sur la route). Grâce à des suspensions raffermies, une diète importante, un béquet avant et un gigantesque aileron arrière générant 545 kilos d’appui à 240 km/h, la Viper ACR était suffisamment performante pour battre le record pour une voiture de production sur le Nürburgring en 2008.

Lors d’une courte cérémonie, Dodge a dévoilé la plus récente mouture de la Viper ACR. Pour s’assurer que celle-ci soit à la hauteur de son aïeule, elle reçoit plusieurs améliorations aérodynamiques, d’énormes freins en céramique de 15 pouces, une suspension ajustable en 10 positions et des pneus Kumho Ecsta développés spécifiquement pour cette voiture.

Selon le manufacturier, cette Viper pourra générer jusqu’à 1,5 g d’accélération latérale en virage, son V10 de 8,4 litres crachera 645 chevaux et 600 livres-pieds de couple et sa vitesse de pointe se situera autour de 284 km/h.

Les livraisons commenceront à la fin de 2015; nous avons déjà hâte de la voir dévaler le Nürburgring!